Le 10 août 2017
Moody’s se joint à l’agence de notation DBRS pour réaffirmer que la perspective liée à la cote de crédit de l’Île-du-Prince-Édouard est stable, ce qui témoigne de ses bonnes pratiques en matière de gestion de la dette. Selon un rapport publié cette semaine par l’agence Moody’s, le budget de fonctionnement 2017-2018 équilibré et le bon rendement financier de la province contribuent à réduire son niveau d’endettement. L’agence affirme en outre qu’elle pourrait rehausser la cote de crédit de la province si elle continue de réduire sa dette.

« Cette notation démontre que l’Île-du-Prince-Édouard repose sur une assise budgétaire solide et que les efforts que nous déployons – ensemble avec les Insulaires – pour gérer ses finances de manière responsable portent leurs fruits, a déclaré le ministre des Finances, Allen Roach. En continuant de réaliser nos objectifs fiscaux et budgétaires, nous pouvons espérer améliorer notre cote de crédit et faire savoir ainsi aux investisseurs éventuels que notre province est de plus en plus forte et prospère. »

Selon Moody’s, la stratégie de gestion de la dette provinciale, qui consiste à obtenir de faibles taux d’intérêt pour les échéances à long terme, contribue à faire en sorte que le service de la dette reste abordable. En outre, les déficits récents ont été modestes alors que les besoins de financement ont très peu d’incidence sur le niveau d’endettement de la province.

Au cours des prochaines semaines, l’agence de notation Standard & Poor’s dévoilera la cote de crédit qu’elle accorde à la province.

L'Île-du-Prince-Édouard en images