Le 8 août 2017


Après avoir aidé à maîtriser les feux de forêt en Colombie-Britannique avec son équipe, Nick Thompson dit être reconnaissant d’avoir eu l’occasion d’acquérir une expérience de la sorte.

Le 17 juillet, douze pompiers forestiers de l’Île-du-Prince-Édouard se sont envolés vers la Colombie-Britannique. Onze membres du groupe formaient une équipe d’intervention soutenue avec des pompiers de Terre-Neuve-et-Labrador, tandis que le douzième Insulaire agissait à titre d’agent de liaison. Tous sont des employés du ministère provincial des Communautés, des Terres et de l’Environnement.

« J’étais bien heureux de pouvoir aider la Colombie-Britannique en prêtant main-forte à des pompiers venant de partout au pays, de dire monsieur Thompson, technicien forestier au gouvernement provincial. Il nous a fallu travailler ensemble pour maîtriser un incendie près d’une grande ville. Cette expérience nous sera certainement utile si nous devons un jour faire face à une situation semblable à l’Île-du-Prince-Édouard. »

Les Insulaires étaient affectés à l’incendie de Gustafson dans la région de 100 Mile House, à environ 200 km au nord de Kamloops, en Colombie-Britannique. L’équipe d’intervention s’est acharnée à sécuriser le périmètre de l’incendie, à repérer les points chauds et à éteindre les fosses de cendres pour prévenir l’apparition d’autres flammes.

« Au nom de tous les Insulaires, je souhaite bon retour à nos 12 pompiers et je les remercie de leur travail dans l’Ouest canadien, a déclaré le ministre des Communautés, des Terres et de l’Environnement, Robert Mitchell. Ils peuvent être très fiers du rôle déterminant qu’ils ont joué dans la lutte contre l’incendie de Gustafson. »

L’incendie de Gustafson s’étendait sur plus de 6 000 hectares. On rapporte que l’incendie est maintenant totalement contenu.
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images