FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 17 septembre 2018

Le vidéaste Jean Lavergne et la directrice de La Voix acadienne Marcia Enman devant l’écran où se trouve l’une des vidéos avec Évangéline Gallant.  (Photo : J.L.)

En lien avec le Congrès mondial acadien 2019, La Voix acadienne a développé un projet pour mettre en valeur la francophonie de l’Île-du-Prince-Édouard.  Il s’agit d’une série de capsules vidéos nommée «Les Voix de l’Î.-P.-É.». 

«L’objectif est de produire une cinquantaine de capsules vidéo pour mettre en valeur la diversité de notre communauté francophone ici à l’Île-du-Prince-Édouard», souligne Marcia Enman, la directrice générale de La Voix acadienne qui est aussi la responsable du projet. 

«Diffuser des histoires de succès ou simplement démontrer tout ce qui est bien de la vie en français à l’Île-du-Prince-Édouard peut aider à attirer de nouvelles personnes à s’y installer ou à venir visiter notre unique île».

Le projet a reçu un appui financier de Patrimoine canadien sous le volet «Vie communautaire, Développement des communautés de langue officielle».  Le Congrès mondial acadien a mis la somme de 3 000 $ dans ce projet qui lui fournit du matériel de l’Île-du-Prince-Édouard à publier sur son site Web.  D’autres collaborateurs incluent le ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture de l’Î.-P.-É. 

Le vidéaste Jean Lavergne, nouvellement installé à Summerside, a été embauché pour réaliser les capsules vidéos.  «Pour moi, qui suis nouveau ici, c’est une excellente façon de rencontrer les gens, et de découvrir la vie française à l’Île.  C’est étrange, mais lorsque mon épouse et moi sommes arrivés ici, nous étions convaincus que nous allions parler anglais tout le temps.  Au contraire, il y a du français partout.  C’est une véritable découverte pour moi», a indiqué le réalisateur, qui a travaillé toute sa vie dans le domaine de la vidéo et qui voudrait continuer à travailler dans ce domaine ici même à l’Île. 

Les vidéos visent d’abord les Prince-Édouardiens de langue maternelle française ainsi que les nouveaux arrivants francophones qui font maintenant partie de la communauté. 

«On espère développer une certaine fierté d’identité accrue chez les jeunes et les moins jeunes.  On souhaite que le projet offre une meilleure connaissance de la contribution des francophones et francophiles au développement de la province.  On espère capter la fierté des francophones de l’Î.-P.-É.», indique Marcia Enman, la responsable du projet.

Un certain nombre de capsules est déjà en ligne, disponible sur la chaîne YouTube de La Voix acadienne, sur la page Facebook du journal ainsi que sur le site Web www.lavoixacadienne.com.  D’ici quelques semaines, les capsules pourraient se retrouver sur d’autres sites Web, notamment, celui du Congrès mondial acadien. 

Les objectifs principaux du projet sont de faire connaître la francophonie de l’Île aux autres provinces et aux autres pays; de faire la promotion de plusieurs secteurs de développement francophone insulaire, notamment la culture, l’éducation, l’économie, l’activité sociale et récréative, l’immigration, etc., et encourager les parlants français à participer à la programmation en français à l’Île. 

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images