FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 26 mars 2018
L’Association des CPE francophones de l’Île-du-Prince-Édouard poursuit ses efforts pour alléger la pénurie des éducatrices en petite enfance, entre autres par un recrutement intensif. Une initiative, lancée tout récemment, consiste à offrir un montant d’argent forfaitaire de 4 000 $ sur deux ans, à des éducatrices certifiées qui feraient un retour vers les CPF francophones.

«Nous avons un généreux donateur, Dadou Jouffret, qui vit en France et qui s’est pris d’amitié pour les Acadiens de l’Île. Après avoir visité l’Île et rencontré des intervenants, il a décidé de faire un don substantiel pour aider en petite enfance.  Il nous a donné 25 000 $ et c’est lui qui nous a donné les directives pour utiliser ces fonds.  Nous lui en sommes reconnaissants.  Nous croyons que cela va aider avec notre plan de recrutement », a indiqué Kathleen Couture, directrice de l’Association.    

L’initiative de recrutement vise plus particulièrement les éducatrices qui sont certifiées et qui, pour diverses raisons, ne travaillent pas dans un CPE francophone.  «Elles peuvent avoir ouvert une petite garderie à la maison; travailler du côté de l’immersion ou même totalement en anglais, ou avoir décidé de se consacrer à leur famille, peu importe.  On nous dit qu’il y en aurait entre 40 et 50 et notre objectif est d’en réintégrer cinq vers nos CPE francophones», a dit Mme Couture. 

Parallèlement à cette initiative de recrutement, l’ACPEF poursuit ses efforts de rétention pour les éducatrices fidèles depuis des années.  «Nous ne les abandonnons pas.  Nous avons bon espoir que ce projet va leur offrir de meilleures conditions de travail, afin de soulager leurs tâches et leur permettre de respirer un peu».

Les éducatrices certifiées qui aimeraient en savoir plus sur les critères et les conditions de cette nouvelle initiative peuvent se renseigner auprès de Kathleen Couture au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 902-888-1691. 

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images