FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 31 janvier 2018

Georges Arsenault répond aux questions de Doris Arsenault et de Louis Arsenault.

Le président du comité organisateur de la réunion des Arsenault qui se tiendra dans la région Évangéline durant le Congrès mondial acadien de 2019 ne manque pas d’ambition : «Nous allons organiser la plus belle réunion de famille jamais tenue dans un Congrès mondial acadien», a lancé Georges Arsenault, le dimanche 28 janvier, alors que le comité procédait au lancement du programme préliminaire. 

Les deux jours, le samedi 17 et le dimanche 18, seront fort occupés, et le comité a déjà une bonne idée de ce que la réunion va offrir aux Arsenault de par le monde. 

La fête promet d’être grandiose car, même si certaines familles Arsenault se réunissent de temps à autres, c’est la première fois depuis 1981 qu’une grande réunion de tous les Arsenault est planifiée. 

«Nous prévoyons un très grand nombre d’activités, et nous aurons besoin de bénévoles, pour organiser les activités, l’animation, pour jouer des personnages historiques, pour guider les gens, pour les aider à trouver leurs ancêtres», a indiqué Georges Arsenault, avant d’inviter les gens à prendre une feuille d’engagement pour s’inscrire comme bénévole. 

Une des particularités de la réunion des Arsenault, c’est qu’elle se tiendra la même fin de semaine que la fête des Gallant, qui elle, sera à Port La Joye.  «Nous savons qu’il y a beaucoup d’Arsenault qui sont aussi des Gallant et que le contraire est aussi vrai.  Nous avons essayé de faire en sorte que les gens puissent participer aux deux.  Les deux réunions se font le samedi et le dimanche.  Mais pour les personnes qui arriveront tôt, nous prévoyons tenir un tournoi de golf où les Arsenault se mesureraient aux Gallant», souligne Georges Arsenault.

La fête des Arsenault suscite déjà beaucoup d’intérêt, grâce notamment aux médias sociaux, qui sont un atout précieux pour rejoindre beaucoup de monde à peu de frais.  «Je reçois des messages de partout.  L’intérêt est là et je suis certain qu’on peut attendre plusieurs centaines de personnes», a indiqué le président. 

Évidemment, il reste beaucoup de questions et de détails à régler mais au moins, on n’aura pas besoin de composer une nouvelle chanson thème.  «Nous avons décidé que la chanson thème de la rencontre de 1981 composée par Jeannita Bernard était très belle et que nous allions adopter cette chanson», a indiqué le président. 

Jeannita (Arsenault) Bernard a indiqué son intention d’enregistrer la chanson pour que les gens puissent la garder en souvenir de la grande fête. 


Yvonne Arsenault et sa fille Paulette LeBlanc prévoient participer.


Wesley Arsenault de Saint-Louis dans la région Prince-Ouest ne veut pas manquer la grande fête.  Il s’informe auprès de Rose Arsenault, membre du comité organisateur.


- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images