Le 4 août 2017


Léona Gaudet de Saint-Gilbert, dans la région Évangéline, aime partager ses petites courtepointes fidgets avec les patients des divers manoirs de l’Île.

«Les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer peuvent manifester de l’anxiété ou de l’agitation à travers leurs mains, qui sont souvent agitées.  Les signes incluent le frottement des mains sur leurs vêtements, serrer les mains l’une dans l’autre, et encore plus généralement garder leurs mains en mouvement», souligne Léona.

La thérapie sensorielle ou les fidgets sont des moyens efficaces pour réduire l’anxiété, pour calmer la nervosité et pour procurer du bien-être.  Ce sont des activités tactiles simples qui aident les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à occuper leurs mains en toute sécurité pour les apaiser.

Léona Gaudet donne beaucoup de joie et de paix à plusieurs patients atteints d’Alzheimer en offrant des centaines de petites courtepointes qu’elle fabrique pour divers foyers et manoirs où résident les gens atteints de cette maladie.  Les courtepointes colorées, qu’elle transforme en petits trésors, attirent l’attention, encouragent la manipulation et permettent de multiples sources d’apaisement pour l’adulte.  Ceci lui procure un bien-être tactile.

Léona confectionne des petites courtepointes qui mesurent 20 pouces sur 18 pouces, juste assez grandes pour être placées sur les genoux.  On y retrouve toute sorte d’objets assemblés et cousus à la main, entre autres, des pompons, des boutons, du ruban, de la laine, des petites balles, des toutous, des anneaux, etc.  Elle choisit tout ce qui pourrait aider la personne atteinte de la maladie à avoir quelque chose d’amusant, qui va lui permettre de garder ses mains occupées facilement, et elle s’assure que les objets soient sécuritaires.  Les petites courtepointes sont devenues très populaires dans les manoirs.

«J’en ai livré une cinquantaine, il n’y a pas longtemps, au foyer d’Alberton, et les employés étaient tellement contents», souligne Léona.  «J’en donne aussi aux foyers à Summerside ou à d’autres foyers qui sont prêts à les accepter, ils apprécient cela».

Tout le travail de cette dame douce et accueillante est réalisé bénévolement et elle l’offre aux manoirs gratuitement.  En plus, elle passe beaucoup de temps à acquérir les petits objets qu’elle inclut sur les petites courtepointes.  Elle doit aussi acheter le matériel pour produire la courtepointe.  Elle souligne qu’il y a beaucoup de gens qui lui apportent de vieux morceaux de matériaux qu’elle recycle pour la partie courtepointe.

«J’en ai fabriqué 255 jusqu’à présent», souligne la dame dévouée à donner du bonheur aux autres.

Léona explique qu’elle a découvert les courtepointes fidgets sur Facebook et qu’elle a décidé que ce serait quelque chose qu’elle pourrait faire.  Après avoir commencé, elle a beaucoup aimé ses petites créations, et il n’y en a pas une pareille.

Pour ce qui est du recyclage, Léona trouve une utilité pour toutes petites choses qu’elle peut trouver pour insérer sur les fidgets courtepointes.  Ses enfants lui apportent souvent du matériel ou des petits objets pour coudre sur les fidgets.  Elle invite les gens de la communauté à lui apporter des objets et assure qu’elle y trouvera une belle place sur l’un des fidgets.  «Parfois, on a de vieux colliers ou des petits jouets dont on n’a plus l’utilité.  Moi, je peux insérer ces petits objets sur les fidgets et ça rendra une personne heureuse», explique Léona.   

Mère de six enfants, de dix petits-enfants et de trois par alliance, Léona va prochainement célébrer ses 80 ans.  En plus de créer ses petites œuvres, elle marche cinq jours par semaine et se rend à la plage pour collectionner du verre de mer aussi souvent qu’elle le peut.  Elle adore aussi les oiseaux et s’en occupe avec plusieurs mangeoires installées dans la cour de sa maison.  «J’ai eu un cardinal rouge, un oiseau que je n’avais jamais vu, en novembre dernier.  J’ai tellement aimé quand il venait chaque jour pendant plusieurs semaines», souligne-t-elle.  Elle adore aussi le roselin pourpré.  




Léona Gaudet parmi plusieurs des courtepointes fidgets qu’elle confectionne avec passion.


Léona Gaudet parmi plusieurs des courtepointes fidgets qu’elle confectionne avec passion.

- Par Marcia Enman
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images