Le 29 juin 2017
Un aperçu de le dehors de la bâtisse qui logera des souvenirs de la vie de Stompin’ Tom.


Le Centre Stompin’ Tom, dédié à la carrière du musicien canadien Stompin’ Tom Connors, ouvrira ses portes le 1er juillet 2017, lors de la Fête du Canada.  Le centre se trouve à Skinners Pond, dans l’ouest de l’Île-du-Prince-Édouard, où le musicien a passé une partie de son enfance.

Stompin’ Tom Connors est né au Nouveau-Brunswick, mais il a été adopté par une famille de Skinners Pond à l’âge de 9 ans.  Il y a vécu pendant quatre ans, puis il est parti parcourir le Canada avec sa guitare.  Sa carrière a officiellement commencé en 1964 et il a ensuite produit des dizaines d’albums originaux et de compilations.  Son succès lui a valu le titre d’Officier de l’Ordre du Canada ainsi que plusieurs prix et doctorats honorifiques.

La musique de Connors a un caractère patriotique, car le musicien a toujours affiché son amour pour le Canada.  «Ce grand pays m’a inspiré par sa beauté, par son caractère et par son esprit», a-t-il écrit dans sa dernière lettre à son public.  Il représente le musicien canadien iconique selon plusieurs Canadiens, notamment les résidants de Skinners Pond.  

Ces derniers ont tenté pendant 20 ans d’amasser des fonds pour réaliser le centre qui sera inauguré lors du 150e anniversaire du Canada. 

L’organisme sans but lucratif «Tignish Initiatives» a quant à lui commencé à considérer l’idée du Centre Stompin’ Tom en 1999.  Le premier plan a été réalisé en 2010 et Connors lui-même a approuvé l’idée peu de temps avant son décès à l’âge de 77 ans, en 2013  «Stompin’ Tom avait un intérêt pour la région et il voulait y réaliser quelque chose», confirme la directrice générale de Tignish Initiatives, Anne Arsenault.

Les plans ont été retardés par le recul de certains bailleurs de fonds en novembre dernier.  L’organisme a décidé de réduire l’envergure du projet afin de poursuivre la réalisation.  «Ce projet de commémoration honore Stompin’ Tom et sa contribution à la musique canadienne.  C’était donc important pour nous de le terminer», indique Mme Arsenault..

Le centre comprendra un théâtre, un magasin de souvenirs ainsi qu’un studio d’enregistrement.  Des objets ayant appartenu à l’artiste, notamment ses disques d’or et sa guitare, seront aussi exposés.  La maison d’enfance de Stompin’ Tom sera préservée afin de faire partie du centre.  Le centre prévoit également offrir des soirées acadiennes, selon la directrice générale de Tignish Initiatives.  Elle ajoute aussi qu’une version bilingue du site Internet du centre sera disponible.  «C’est en cours de réalisation, mais ça arrive bientôt», affirme Mme Arsenault.

Les activités d’ouverture débuteront le 30 juin avec un concert animé par Cory Gallant.  La cérémonie de coupe du ruban aura lieu à 14 h le 1er juillet, tandis qu’un concert extérieur mettant en scène Small Town Jokurs, Mike Plume, Billy MacInnis, Tim Hus, Dave Gunnning et JP Cormier aura lieu dès 16 h.  Les célébrations se poursuivront jusqu’au 2 juillet avec un concours d’imitation de Stompin’ Tom débutant à 14 h.  Mme Arsenault estime le nombre de visiteurs attendus pendant la fin de semaine entre 1 000 et 1 200, incluant des amis et de la famille de Stompin’ Tom.  Des billets dont les prix se situent entre 10 $ et 100 $, dépendant des activités auxquelles vous désirez assister, sont offerts sur le site Internet du centre au stompintomcentre.com.  


Anne Arsenault, directrice générale de Tignish Initiatives, est très fière du projet du nouveau Centre Stompin’ Tom et a très hâte de son ouverture officielle le 1er juillet.


La maison est celle où Stompin’ Tom habitait quand il vivait à Skinners Pond.  Elle est situé sur le site qui est en plein développement. L’école se trouve aussi sur le site, juste à l’arrière du nouveau centre.

- Par Laurence Roberge

L'Île-du-Prince-Édouard en images