Le 21 juin 2017

Lors de la réunion annuelle du Conseil acadien de Rustico, les participants ont posé beaucoup de questions.

Après avoir consacré beaucoup de ressources au secteur préscolaire en 2016-2017, le Conseil acadien de Rustico est prêt à progresser de façon stratégique, en s’inscrivant dans le plan de développement global scolaire et communautaire de la communauté acadienne et francophone de l’Île.  

Après de longues discussions, les membres présents ont finalement adopté les quatre objectifs communs du PDG et les démarches qu’ils ont l’intention d’entreprendre pour favoriser l’atteinte de ces quatre grands objectifs.  

Les quatre objectifs sont : 

1. assurer la prestation de services et d’activités,

2. augmenter la population acadienne et francophone dans la région, 

3. augmenter le taux de fierté et d’identité des Acadiens et francophones et,

4. augmenter l’utilisation du français à la maison.  

Pour atteindre ces objectifs, le Conseil acadien de Rustico a identifié un certain nombre d’objectifs spécifiques à la région qu’il dessert : améliorer les infrastructures du Centre, augmenter le nombre de postes bilingues dans les commerces et entreprises de la région, organiser 12 activités par année, et organiser des activités pour et par les jeunes.  

Le Conseil veut aussi encourager les francophones et francophiles à valoriser le français, accueillir 10 immigrants de plus, augmenter à 40 par année le nombre d’enfants au CPE et augmenter à cent le nombre d’élèves de l’école Saint-Augustin, etc.  

Les grandes priorités du Conseil acadien de Rustico sont la petite enfance et l’école Saint-Augustin, ainsi que le maintien de relations scolaires et communautaires productives et enrichissantes.  Le développement communautaire, le bénévolat et les partenariats avec des organismes du Grand Rustico font partie des priorités.  

L’exercice financier de 2016-2017 s’est soldé par un sur-plus modeste de 7 628 $, sur un chiffre d’affaires total de 375 000 $.  Le centre de la petite enfance «Petits Rayons de Soleil» a subi un déficit très léger de 700 $.  Cependant, cela ne signifie pas que les finances soient équilibrées.  Au contraire, car les revenus ont diminué d’environ 17 000 $ par rapport à l’an dernier en plus d’être de 46 000 $ inférieurs aux 265 000 $ budgétés.  Sans une diminution des dépenses, due au manque chronique de personnel pendant plusieurs mois, et au fait qu’une partie des salaires n’a pas été versée, le CPE aurait terminé l’année avec un déficit beaucoup plus important.  Pour 2017-2018, le Conseil acadien de Rustico a présenté un budget équilibré à 215 000 $ pour le CPE.  

En combinant les secteurs de la programmation, du Rendez-vous Rustico et du développement communautaire, avec le CPE, le Conseil acadien de Rustico présente un budget de 350 000 $ environ pour 2017-2018.  

Au chapitre des élections, Donald DesRoches poursuit à la présidence, et Sue Lemaître sera vice-présidente.  Arthur Buote est trésorier et Isabelle Dasylva-Gill est secrétaire-trésorière. Les conseillers sont Jeannette Doiron-Gallant, Simone Pineau, Gabriel Mercier et Jérémie Buote, à titre de conseiller jeunesse.  

- Par  Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images