Le 7 avril 2017

À la fin de l’assemblée annuelle de la Caisse populaire Évangéline Central, les directeurs pour l’année 2017 ont été assermentés par Rhonda Ashby représentante d’Atlantic Central et League Savings and Mortgages.  De gauche à droite: Rodney MacDonald, Jim Cook, Jamie Colwill, Giselle Bernard, Marsha Arsenault (présidente), Imelda Arsenault, Billy MacKendrick, Peter Bulger et Joel Brennan.

Le directeur général de la Caisse populaire Évangéline Central, Alfred Arsenault, a indiqué dans son rapport annuel qu’au dernier jour de l’année 2016, le 31 décembre, l’institution affichait un actif de 146,2 millions de dollars.  «Cela représente une croissance de 5,5 % ou de 7,6 millions de dollars durant la dernière année.  Nos prêts ont augmenté de 6,4 millions de dollars, et représentent 80,18 % de notre actif actuel.»

Le directeur général se réjouit aussi que les membres ne se soient pas contentés d’emprunter plus.  Ils ont aussi déposé plus d’argent, 6,1 millions de dollars de plus pour être précis.  «Cette croissance se traduit par plus de liquidité pour la Caisse», a-t-il analysé dans son rapport.  

Alfred Arsenault attribue une grande partie du succès de l’année 2016 aux membres.  «Sans leur appui et leur rétro-action, ça ne serait pas facile d’atteindre nos objectifs de l’année», a indiqué M. Arsenault, en ajoutant également son appréciation pour les employés et les bénévoles qui font partie de la grande famille de la Caisse populaire Évangéline Central.  

La présidente, Marsha Arsenault, a pour sa part rappelé que les efforts de la Caisse pour devenir l’institution financière de choix pour les jeunes qui entreprennent leur vie financière ont porté fruit et qu’ils se poursuivraient en 2017.  

Le succès de la Caisse en 2016 se traduit dans des dividendes aux membres de 0,75 %, c’est-à-dire le taux d’intérêt qui a été payé sur le compte des parts des membres.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images