Le 9 décembre 2016

Le Centre Goéland a été repris en main par la coopérative du Village des Sources l’Étoile Filante qui l’utilise pour ses camps de développement personnel.


Le solarium du Centre Goéland actuel pourra être utilisé à longueur d’année.  Ça semble être une nouvelle sans importance, mais pour les propriétaires de l’édifice, le Village des Sources l’Étoile Filante, ça va faire toute la différence.  

En effet, les gouvernements du Canada et de l’Île-du-Prince-Édouard ont répondu à l’appel lancé par les dirigeants de l’organisme l’an dernier, et ont accordé un financement à hauteur de 65 000 $, dont presque 52 000 $ proviennent du Fonds des collectivités innovatrices de l’APECA.  

«Je suis enchantée que nous ayons pu obtenir ces subventions.  Nous en avions vraiment besoin.  Cela sera très profitable et fera une énorme différence pour notre installation.  Cela est particulièrement vrai pour la transformation du solarium en une agréable petite salle à manger utilisable pendant toute l’année.  Ce sera beaucoup plus efficace», a indiqué Jeannette Gallant, présidente du Centre Goéland inc., 

Le Centre Goéland actuel est le second à être construit sur le terrain de Cap-Egmont.  Le premier Centre Goéland avait été établi en 1975, surtout pour le développement spirituel et culturel des jeunes et des moins jeunes de toute la province.  

Dans les années 2000, la bâtisse avait fait son temps et grâce à du financement gouvernemental environnant le million de dollars, un nouveau Centre Goéland s’est élevé (en 2007-2008), plus moderne et plus neuf.  Pendant plusieurs années, des efforts ont été faits pour rentabiliser le nouveau centre, mais ce n’est que lorsque le Village des Sources en a assumé la propriété, la gestion et les paiements de l’édifice, que son avenir s’est trouvé assuré.  

Malheureusement, le nouvel édifice avait été construit pour être utilisé pendant la saison chaude, et par souci d’économie, la salle qu’on appelle le solarium n’avait pas été isolée.  Or, le Village des Sources tient des camps de développement personnel à longueur d’année.  

«Présentement, on a seulement une grande salle commune pour faire nos activités et c’est aussi dans cette salle qu’on mange, en hiver.  Alors, lorsque l’heure du repas approche, on doit s’arrêter, tout ranger, et tout ressortir après le repas.  On perd beaucoup de temps de qualité et ça faisait longtemps que j’espérais avoir des nouvelles de ce financement», a indiqué Jeannette Gallant.  

Pour le député fédéral d’Egmont, Bobby Morrissey, qui a fait l’annonce du financement, récemment, «le Centre Goéland est une installation unique et un atout touristique important au cœur de la région Évangéline.  Ces améliorations rendront le Centre plus attrayant, et permettront d’y organiser une gamme plus vaste d’activités pendant toute l’année afin que les gens de la région et les visiteurs puissent découvrir son charme», a-t-il dit. 

Des travaux nécessaires

Les rénovations comprendront le réaménagement du solarium, comme nous l’avons souligné plus tôt, mais on pourra également améliorer la voie d’accès au Centre, ainsi que l’aménagement paysager.  L’entrée de l’immeuble sera également refaite et le système de chauffage sera modernisé.  

«Le problème avec l’entrée, c’est que le bas de la porte arrivait à égalité avec la terre.  L’hiver, c’était un problème.  Le printemps, à la fonte des neiges, ou lorsqu’il pleuvait beaucoup, l’eau s’infiltrait.  On a refait cela pour permettre une meilleure circulation de l’eau et pour avoir moins de misère à dégager l’entrée, durant l’hiver.  Les travaux devraient être exécutés d’ici Noël certainement», ajoute Jeannette Gallant.  

Le gouvernement provincial a contribué environ 13 000 $ à ce projet. «Le Centre est un lieu accueillant pour les jeunes de la communauté Évangéline et une installation phare pour toute la communauté francophone de notre province.  Le gouvernement de l’Île est fier d’appuyer des améliorations qui contribueront à réduire les coûts de chauffage du Centre et à procurer à ses utilisateurs l’équipement nécessaire pour tenir des activités communautaires réussies dans ce secteur rural de l’Île-du-Prince-Édouard», a indiqué le ministre de l’Agriculture et des Pêches de l’Î.-P.-É., Alan McIsaac.  

Le Centre Goéland/le Village des Sources l’Étoile Filante est un organisme sans but lucratif qui offre aux élèves de la maternelle à la douzième année des écoles françaises de la province des camps de développement social et personnel pendant l’année scolaire.  Ces camps encouragent les jeunes à parler de leurs sentiments, de leurs défis et de leurs réussites en matière d’inclusion et d’intimidation, ainsi que des difficultés qu’ils rencontrent dans leur vie de tous les jours. 

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images