FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 11 octobre 2018
En dépit des nombreux immeubles à appartements qui se construisent à Charlottetown et dans une mesure moindre, à Summerside, de nombreux Prince-Édouardiens ont de la difficulté à se trouver des logements qu’ils auraient les moyens de payer.  Ces logements sont des entreprises privées et les propriétaires fixent le montant du loyer aussi haut que le marché le leur permet, à une fourchette de 900 $ à 1 200 $ pour un appartement d’une chambre à coucher.  Ces appartements trouvent preneurs, mais ils sont trop chers pour les citoyens les plus vulnérables financièrement.  Or, l’Île-du-Prince-Édouard manque cruellement de logements dits abordables. 

«Actuellement, nous avons à l’Île-du-Prince-Édouard 1 113 unités de logements abordables qui sont la propriété du gouvernement.  Elles sont toutes remplies.  Nous avons aussi 258 appartements subventionnés, pour lesquelles nous, à PEI Housing, payons une partie du loyer», a indiqué Chris Reeves, le coordonnateur provincial du logement à PEI Housing. 

Malgré ces unités de logements abordables toutes remplies, il y a présentement une liste d’attente d’environ 700 noms pour ce qui est des aînés, et presque autant de noms pour les familles. 

C’est pourquoi, la semaine dernière, PEI Housing a lancé un appel aux propriétaires qui pourraient être intéressés à inscrire une ou plusieurs unités de logement au programme des logements subventionnés. 

«À ce point-ci, nous voulons seulement avoir une idée du nombre de logements qui pourraient être disponibles.  Par la suite, nous verrons ce qu’il y a lieu de faire pour que ces unités soient rendues compatibles avec notre programme de logements subventionnés», a indiqué Chris Reeves. 

La province voudrait entendre des propriétaires, des promoteurs, des entrepreneurs touristiques, des propriétaires de maisons et autres qui souhaiteraient s’associer au gouvernement afin d’offrir des options de location de logements à court et à long terme.

Les détails et les documents de déclaration d’intérêt se trouvent à www.princeedwardisland.ca/fr/service/consulter-appels-doffres-et-projets-marches-publics et relèvent de trois catégories :

• Logement à court terme à louer immédiatement;

• Logement abordable à long terme, y compris les unités existantes ou celles actuellement en construction;

• Concepts pour la création de nouveaux logements abordables. 

Les propositions qui répondent aux exigences provinciales peuvent être soumises jusqu’à 14 h le mardi 23 octobre 2018.

Ces appartements pourraient devenir disponibles à plus ou moins court terme, mais à plus long terme, étant donné le vieillissement de la population et les tendances démographiques, le besoin de logements abordables sera récurrent. 

«À la fin de l’année 2017, le gouvernement fédéral a lancé la grande stratégie nationale du logement abordable.  C’est encore récent, surtout pour des projets de construction qui se déploient sur plusieurs années, mais nous encourageons les développeurs immobiliers et les municipalités à travailler ensemble pour qu’au moins un pourcentage des nouveaux logements construits soit dans la catégorie abordable.  La stratégie nationale prévoit des fonds pour inciter les promoteurs à planifier leurs projets en ce sens.  Nous espérons qu’il y aura des résultats positifs», a indiqué Chris Reeves. 

Le Plan d’action sur le logement (www.princeedwardisland.ca/fr/information/services-la-famille-et-la-personne/un-plan-daction-sur-le-logement-provincial) vise cinq objectifs : disponibilité, abordabilité, collectivités durables, collaboration et leadership.  Voici les domaines prioritaires du Plan d’action sur le logement qui exigent des actions immédiates :

• 275 logements abordables, disponibles durant l’exercice financier 2018-2019 (faisant partie des 1 000 nouveaux logements au cours des quatre prochaines années);

• 74 nouveaux logements pour les aînés, dont 44 à Charlottetown et 30 à Summerside, disponibles en 2019, actuellement en construction;

• 10 nouveaux logements de transition pour appuyer les Prince-Édouardiens ayant des besoins en santé mentale pendant leur réinsertioncommunautaire, début prévu à l’automne 2018;

• 100 nouveaux lits de foyers de soins privés pour améliorer davantage l’accès aux soins de longue durée pour les aînés de l’Île, 50 seront disponibles en octobre 2018 et un autre 50 d’ici juin 2019. 

- Par acinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images