FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 3 octobre 2018

Claudette Thériault, la présidente du Congrès mondial acadien 2019 lors du dévoilement de la programmation préliminaire de sa 6e édition.

Le Congrès mondial acadien (CMA) 2019 a dévoilé vendredi dernier la programmation préliminaire de sa 6e édition, qui aura lieu du 10 au 24 août 2019 à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.  Cette édition, qui marquera également le 25e anniversaire des CMA, se voudra contemporaine, inclusive et ouverte sur le monde, laissant autant de place à la tradition qu’à la modernité qui caractérisent l’Acadie d’aujourd’hui.

Loin d’un lancement de programmation ordinaire, le spectacle-lancement, qui avait lieu au Théâtre Capitol dans le cadre de l’AGA conjointe du CMA 2019 et de la Société Nationale de l’Acadie, a offert aux invités et au public, animation, musique et vidéos, le tout afin de tracer un portrait global de la programmation du CMA 2019.  Les artistes, 112 accords, Fayo, Jass-Sainte Bourque et Lisa LeBlanc ont agrémenté la soirée, de même que le météorologue à la retraite William Bourque.

La présidente du CMA 2019, Claudette Thériault, se dit très satisfaite de la direction que prend la programmation de ce 6e CMA : «Nous sommes tout à fait alignés avec la mission du CMA 2019, qui est de promouvoir la modernité et la réalité de l’identité acadienne; on apporte de nouvelles idées et de nouveaux concepts, tout en s’assurant de ne pas perdre de vue ce qui fait l’essence des CMA».

La programmation en bref

En 2019, chacune des 20 municipalités hôtesses aura une journée qui lui sera dédiée, afin d’organiser des activités dans sa collectivité (certaines municipalités jumelées partagent la même journée).  La première partie du Congrès se passera d’abord à l’Île-du-Prince-Édouard du 10 au 15 août, pour ensuite se déplacer dans le sud-est du Nouveau-Brunswick à partir du 15 août en après-midi jusqu’au 24 août.  Les dates de chaque municipalité sont confirmées et se trouvent au calendrier à www.cma2019.ca/fr/cma-2019/region-hotesse-2.

Lors du lancement, un membre du Comité organisateur du CMA ainsi qu’une représentante des municipalités du Nouveau-Brunswick ont présenté un programme bien rempli et diversifié pour chaque municipalité, comprenant une foule d’activités reliées à la culture, au folklore, à l’histoire, à la gastronomie et aux arts propres à leur petit coin de l’Acadie.

Trois grands rassemblements ont été confirmés lors du lancement de la programmation préliminaire : le sommet économique, piloté par le RDÉE NB avec la collaboration du RDÉE Î.-P.-É., aura lieu les 21 et 22 août dans la région de Moncton/Dieppe et aura pour but de favoriser les échanges entre entrepreneurs francophones de partout au pays; l’événement jeunesse, qui aura lieu du 14 au 17 août à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, accueillera 200 jeunes âgés entre 12 et 18 ans des provinces atlantiques, du Canada et du monde entier; et le sommet des femmes, piloté par le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB), se déroulera les 11 et 12 août et aura pour thème L’Acadie (re) pensée : le féminisme et l’égalité des genres en Acadie.

Le Congrès mondial acadien 2019, ce sera aussi de grands événements et spectacles.  La journée d’ouverture, dont la direction artistique est assurée par Emmanuelle LeBlanc, aura lieu à Abram-Village le 10 août. 

Le grand spectacle qui clôturera la journée mettra en vedette des artistes acadiens et cadiens, dont Barachois, Les Hay Babies, Arthur Comeau et la Famille Savoy.  Le 14 août sera journée de commémoration à Miscouche, avec un spectacle son et lumière qui sera projeté sur l’église à la tombée de la nuit.  Pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie, l’on se déplace au Nouveau-Brunswick, plus précisément à Dieppe, pour un spectacle qui, selon la directrice artistique Lisa LeBlanc, mettra en vedette artistes de la relève et artistes vétérans.  Et enfin, pour clore la 6e édition du CMA, un grand spectacle à Shédiac dirigé par George Belliveau, qui explorera les racines populaires, country et traditionnelles de l’Acadie avec les Salebarbes, Laurie LeBlanc, Hert LeBlanc, Dominique Dupuis, Suroît et Troiselle, pour n’en nommer que quelques-uns.

De plus, du 16 au 23 août, le centre-ville de Moncton prendra vie grâce à l’espace extrême frontière, un véritable quartier de spectacles, de kiosques et de pavillons dont la direction artistique sera assurée par Joseph Edgar.  L’espace extrême frontière, inspiré par les poètes, les créateurs et les bâtisseurs de l’Acadie, verra défiler pendant environ une semaine plus d’une cinquantaine d’artistes et de musiciens d’ici et d’ailleurs.  Le Festival Acadie rock, partenaire du CMA 2019, fera partie intégrante de cet espace populaire festif.

Et enfin, le dernier, mais non le moindre : le volet famille, l’inspiration et la raison d’être du tout premier Congrès de 1994, qui avait également lieu dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.  À ce jour, 29 réunions de famille sont confirmées et se tiendront d’un bout à l’autre de la région hôtesse, de Souris jusqu’à Saint-Louis-de-Kent!


Le groupe 112 Accords de l’Île-du-Prince-Édouard faisait partie des artistes qui ont agrémenté la soirée du lancement.  (Photos : Gracieuseté) 


En bas, de gauche à droite : Vaughne Madden, directrice générale, Robert Frenette, vice-président, Claudette Thériault, présidente, Gille Belleau, secrétaire trésorier. En arrière, de gauche à droite :Rachelle Gauthier, Christine Dupuis, Catherine Dallaire, Maxime Gauvin, Guy Léger, Katelyn Gill, Charles Duguay, Véronique Mallet, Géraldine Arseneault, Germaine Guimond. Absent : Marc Melanson.

L'Île-du-Prince-Édouard en images