FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 25 septembre 2018

Le dimanche 23 septembre, cinq jours après le naufrage de son bateau, le corps du capitaine Glen DesRoches a été retrouvé à North Cape tôt le matin.  Les recherches se poursuivaient dans l’espoir de retrouver le corps de Maurice Getson qui a finalement été retrouvé le lendemain matin.

La découverte du corps de Moe (Maurice) Getson, le lundi 24 septembre vers 8 h, près de Campbellton dans l’ouest de l’Île, a mis fin aux recherches intensives qui se poursuivaient depuis le naufrage du Kyla Anne, survenu le mardi 18 septembre, au large de North Cape. 

Lors de cette journée funeste, le bateau du capitaine Glen DesRoches aurait subi les assauts de la mer au point de chavirer, laissant ses trois membres d’équipage sans secours.  C’est seulement lorsque le plus jeune des trois pêcheurs, Tanner Gaudet, a réussi à rejoindre la rive à North Cape que la nouvelle du naufrage a été connue et que les recherches se sont organisées. 

«Mardi soir, les pêcheurs et les gens de la communauté se sont relayés avec leur camion et leur véhicule pour éclairer la berge, en espérant guider les pêcheurs.  Personne ne parlait», a raconté Amy Blanchard Graham, dont le mari avait participé à la vigile. 

Dimanche matin, elle était au Centre acadien de Prince-Ouest pour suivre les délibérations de l’assemblée générale annuelle de JAFLIPE.  Elle venait tout juste d’apprendre que le corps du capitaine Glen DesRoches avait été retrouvé vers 8 heures ce matin-là, près de North Cape. 

Dimanche midi, au quai de Tignish, le port d’attache du Kyla Anne, il y avait peu d’activité.  Seuls quelques pêcheurs s’activaient sur leur bateau.  C’était le cas notamment de Keith McInnis et de son employé très discret. 

Keith McInnis avait pêché le homard au printemps et cet automne, il a pris les deux thons qui lui étaient alloués.  Il remisait donc son équipement, heureux de pouvoir le faire lui-même.  «Les pêcheurs d’ici sont allés ramasser les casiers de Glen et les ont ramenés.  C’est une triste affaire.  On ne sait pas exactement pourquoi le bateau a pris autant d’eau», a-t-il indiqué. 

À North Cape, il y avait passablement d’action.  Les bénévoles de recherche et sauvetage au sol arpentaient les rives et sondaient les épaisses couches d’algues en décomposition, progressant avec difficulté. 

L’une des bénévoles était Darlene Morrissey, la sœur du député Bobby Morrissey.  «Je la reconnais, c’est ma cousine», s’est écrié Joey Morrissey, qui se tenait au bord de la falaise, armé de jumelles. 

Comme d’autres personnes de la communauté, ce pêcheur avait l’espoir que la famille de Moe Getson pourrait à son tour faire son deuil.   

Les pêcheurs ont tous à bord de leur bateau des vestes de flottaison, une pour chaque membre d’équipage.  Elles sont en général dans la cale.  «Je ne porte pas de veste pour pêcher.  C’est trop encombrant», a indiqué le pêcheur Joey Morrissey. 


Le capitaine Keith McInnis et son employé s’interrogaient encore dimanche sur ce qui avait pu se produire cinq jours plus tôt pour faire chavirer le bateau de leur collègue.


Joey Morrissey à la recherche d’indices sur la mer.  (Photos : J.L.)


Darlene Morrissey, bénévole de l’organisme de recherche et sauvetage au sol de l’î.-P.-É.


- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images