FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 23 mai 2018

Claudette Thériault, présidente du CMA et le premier ministre de l’Île, Wade MacLauchlan, lors de l’annonce au Musée acadien le 16 mai.  Claudette Thériault étant habillée en bleu et le premier ministre portant une cravate rouge, il ne manquait que le jaune pour compléter le drapeau acadien.  Le premier ministre a alors saisi une tulipe jaune du bouquet pour la placer contre le veston bleu.

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé la semaine dernière une contribution totalisant 1 million de dollars sur les deux prochaines années, pour assurer la tenue du Congrès mondial acadien 2019. 

Il s’agit de la toute première contribution financière officielle à être annoncée en prévision de ce grand projet.  Ni le gouvernement du Nouveau-Brunswick ni le fédéral n’ont encore annoncé quelles seront leurs contributions. 

«Nous sommes très contents de cette contribution», a lancé Claudette Thériault, présidente du CMA. 

Le million de dollars annoncé n’inclut pas les sommes déjà versées dans le passé pour soutenir le travail du comité de mise en candidature.  «C’est du nouvel argent», a confirmé le premier ministre.  Le financement comprend une contribution de 600  000  $ en liquide, et 400  000  $ sous la forme de services de traduction, de ressources humaines, de personnel d’urgence sur le site du CMA, et en général, selon les besoins du comité organisateur. 

«Cet argent vient d’une collaboration entre les agences et ministères provinciaux.  C’est venu avec un esprit uni et une vision de ce que le CMA vaapporter à l’Île-du-Prince-Édouard, à toute sa population, en particulier la population acadienne et francophone, et aux visiteurs». 

Claudette Thériault, affirme que la province appuie le projet depuis le début.  «C’est un appui solide, qui nous a d’abord permis de nous lancer dans cette grande aventure et ensuite, nous a permis de nous mettre à l’œuvre», a indiqué la présidente.    

À un an et quelques mois de l’évènement, le calendrier est déjà passablement déterminé. 

L’ouverture protocolaire et tout ce qui l’entoure seront à Abram-Village le 10 août.  Le 14 août, on soulignera le 135e anniversaire d’adoption de plusieurs symboles de l’Acadie, dans le cadre d’une grande célébration à Miscouche, site de la grande convention acadienne de 1884, où le drapeau acadien tel qu’on le connaît aujourd’hui, a été adopté.   

Le premier ministre de l’Île, Wade MacLauchlan, a décrit en ces termes la participation de l’Île au CMA : «Nous prenons l’engagement entier d’être un partenaire actif du CMA», a lancé le premier ministre. 

À plusieurs reprises, il a utilisé des expressions comme «L’Île au cœur vaillant», probablement la traduction de «Mighty Island» et «L’Île des délices», probablement l’équivalent de «Canada’s Food Island».  Il ne fait pas de doute que les organisateurs du CMA sont vaillants et qu’ils mettront tout en œuvre pour que tous se délectent de leur séjour à l’Île en 2019.  «Notre communauté acadienne et francophone, ainsi que sa culture et sa langue française, joue un rôle crucial dans le tissu social de notre province», a déclaré le premier ministre Wade MacLauchlan, également ministre responsable des Affaires acadiennes et francophones. 

La tenue conjointe du Congrès mondial acadien aura des répercussions culturelles, sociales et économiques importantes pour notre communauté acadienne et francophone ainsi que pour l’ensemble de notre province, a ajouté le premier ministre.     

«Nous tenons à remercier sincèrement le gouvernement de l’Î.-P.-É. pour cette contribution importante. Le CMA 2019 est un évènement d’envergure qui a comme mission de faire rayonner la culture acadienne et de raffermir les liens forts qui existent entre nos communautés.  Il aura des retombées importantes, tant pour la communauté acadienne que pour l’ensemble de l’Î.-P.-É.», a dit Claudette Thériault, présidente du comité organisateur du CMA.

Dans l’après-midi suivant l’annonce, le premier ministre, de retour à l’Assemblée législative, a fait une déclaration sur le financement dans les deux langues officielles et le député de Rustico-Emerald, Bradley G. Trivers, et la député de Charlottetown-Parkdale, Hannah Bell, ont tout les deux parlé dans les deux langues officielles pour féliciter le gouvernement pour le bel investissement et souhaiter bon succès au Comité organisateur du CMA.

Pour en savoir plus sur le Congrès mondial acadien, veuillez consulter www.cma2019.ca/fr/. 

- Par Jacinthe Laforest
Banner

L'Île-du-Prince-Édouard en images