Le 20 novembre 2017

Mirella Micalef, Lulu et Christian Gallant, sont fiers du calendrier Bark For Life 2018, qui est actuellement en vente.  Toutes les recettes des ventes sont versées aux programmes de soutien de la Société canadienne du cancer. 

Lulu est une magnifique chienne de race mini Golden Doodle.  Elle a 5 ans et demi et elle est la fille de Mirella et de Corado Micalef de Charlottetown.  Et elle est aussi Mademoiselle janvier, du tout nouveau calendrier Bark For Life 2018. 

Ce calendrier, qui en est à sa deuxième parution, a été initié par Christian Gallant, fier papa de deux grands chiens, alors qu’il travaillait à la Société canadienne du cancer à Charlottetown.  Même s’il n’y travaille plus, il a décidé derester impliqué dans la préparation du calendrier à titre bénévole et ce calendrier vient tout juste de paraître. 

«L’an dernier, notre calendrier a connu un grand succès.   Grâce à nos nombreux commanditaires, nous avons réussi à faire imprimer 150 calendriers, sans frais pour nous.  Avec les copies supplémentaires fournies par notre imprimeur KKP, nous en avions 167 à vendre.  Et elles se sont toutes vendues», rappelle Christian Gallant.

«Cette année, encore une fois grâce à nos généreux commanditaires, nous avons un total de 600 copies à vendre, à raison de 20 $.  Si nous les vendons toutes, cela rapportera la belle somme de 12 000 $ qui ira directement aux programmes d’aide de la Société canadienne du cancer ici à l’Île.  Nous avons commencé les ventes et cela va très bien».

En attendant, le calendrier 2018 s’étend sur 13 mois.  Il sera bon jusqu’à la fin de janvier 2019.  Chaque page est illustrée par un magnifique chien, parfois deux, fils et/ou fille d’une famille de l’Île-du-Prince-Édouard. 

«Chaque année, nous avons l’événement Bark For Life, une journée d’activité pour les humains et leurs meilleurs amis, qui sert à lever des fonds pour la Société canadienne du cancer.  Chaque personne qui s’inscrit est encouragée à prélever 150 $ pour sa contribution à la cause.  Chaque personne qui atteint cet objectif obtient aussi le privilège de soumettre une photo de son meilleur ami pour le prochain calendrier», explique Christian Gallant. 

Cette année, les membres du comité du calendrier ont reçu les photographies de 20 chiens différents.  Les photos ont été mises en ligne afin de recueillir des votes.  Les 12 photos qui ont recueilli le plus de votes ont servi à illustrer les 12 premières pages.  Grâce à un commanditaire additionnel, les autres photos ont pu être réunies sur la 13e page.  Ce sera une surprise pour les personnes qui ne croyaient pas avoir reçu assez de votes. 

Mirella Micalef est la maman de Lulu, mais elle est aussi membre du comité organisateur de Bark For Life.  «J’avais participé au premier événement et, par la suite, j’avais rempli un sondage de quelques questions, où on demandait entre autres si on voulait s’engager dans l’organisation.  J’ai répondu oui, et j’ai reçu un appel.  Depuis ce temps, je participe à l’organisation de Bark For Life, qui a lieu au début de l’été.  Lulu est gâtée pourrie, je sais, mais elle apporte beaucoup à notre famille.  Elle réduit notre stress, elle est toujours contente, elle nous aime toujours».

Les calendriers se vendent 20 $.  Ils contiennent des coupons-rabais de plusieurs marchants de nourriture pour animaux (chats et chiens et autres) pour une valeur d’au-delà de 80 $.  On trouve aussi dans les cases correspondantes des informations sur les journées thématiques reliées à la vie avec des chiens.  Et il y en a beaucoup.  Évidemment, le calendrier offre aussi des informations sur la Société canadienne du cancer et sur ses activités. 


Au cours des prochaines semaines, des bénévoles de la Société canadienne du cancer auront des kiosques de vente du calendrier, la plupart dans la région de Charlottetown.  Il y a aussi quelques dates à Summerside. 

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images