Le 6 novembre 2017
Le gouvernement provincial a lancé un plan d’action pour prévenir les surdoses et les décès causés par les opioïdes chez les jeunes et les adultes de l’Île-du-Prince-Édouard. Un peu partout au Canada, le nombre de surdoses et de décès liés aux opioïdes puissants comme le fentanyl augmente. Le plan d’action intitulé Prince Edward Island Action Plan to Prevent and Mitigate Opioid Overdoses and Deaths se trouve en ligne à l’adresse suivante: www.princeedwardisland.ca/fr/opioids.

«Il est de plus en plus facile d’obtenir de puissants opioïdes, ils peuvent aussi être cachés dans d’autres drogues. C’est la raison pour laquelle nous passons à l’action dès maintenant avant que cela ne devienne une situation de crise dans notre propre province», a déclaré le premier ministre Wade MacLauchlan, le 27 octobre dernier.

Le champ d’application du plan d’action comprend les domaines d’intérêts particuliers suivants:

  • surveillance des surdoses et des décès liés aux opioïdes;
  • protocole d’intervention rapide pour répondre à une recrudescence soudaine de surdoses liées aux opioïdes à l’Île-du-Prince-Édouard;
  • réduction des méfaits, y compris l’accès au naloxone, la thérapie de remplacement des opioïdes ainsi que les communications et la sensibilisation, et
  • collaboration sur l’approvisionnement en opioïdes.
«Ce plan fait état des actions que nous pouvons prendre pour améliorer la vie des gens qui sont aux prises avec des problèmes associés à ces drogues», a expliqué le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Henderson

L’Île-du-Prince-Édouard a déjà réalisé d’importants progrès afin de prévenir les surdoses et les décès liés aux opioïdes dans la province. Mentionnons entre autres:

  • la mise en œuvre d’un programme pilote de naloxone à domicile dans les établissements d’échange de seringues dans la province;
  • l’accès au naloxone par la police, les premiers intervenants médicaux et les pompiers;
  • la surveillance des surdoses et des décès liés aux opioïdes et
  • l’augmentation de l’accès au médicament de thérapie de remplacement des opioïdes, le buprenorphine-saloxone (p. ex.: Suboxone®).
«Grâce aux nouvelles mesures de surveillance, nous serons mieux placés pour suivre les surdoses et les décès dus aux opioïdes dans la province et pour assurer que des mesures d’atténuation sont mises en œuvre», a dit la docteure Healther Morrisson, médecin hygiéniste en chef.

Le Prince Edward Island Action Plan to Prevent and Mitigate Opioid Overdoses and Deaths a été dirigé conjointement par le Bureau du médecin-hygiéniste en chef et le ministère de la Justice et de la Sécurité publique de l’Î.-P.-É.   Il y a eu des consultations avec des particuliers qui ont fait part de leur vécu, des fournisseurs de soins de première ligne ainsi que des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux.

L'Île-du-Prince-Édouard en images