Le 8 mars 2017

Jacinthe Lemire, nouvelle présidente du Comité consultatif de la communauté acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., et Wade MacLauchlan, premier ministre de l’Î.-P.-É. 

Quelques jours avant le début des Rendez-vous de la Francophonie, la nomination de Jacinthe Lemire à la présidence du Comité consultatif de la communauté acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard a été confirmée.  

«J’ai commencé mon premier mandat à ce comité le 14 décembre 2013, soit au moment où la Loi sur les services en français est entrée en vigueur.  Ce sont des mandats de trois ans, donc je viens juste de commencer mon second mandat, et j’ai accepté d’assumer la présidence», a indiqué Jacinthe Lemire.  

Le Comité consultatif des communautés acadiennes, devenu depuis Comité consultatif de la communauté acadienne et francophone, a été créé en 1977.  On soulignera donc, en 2017, son 40e anniversaire.  

«Je suis fière de faire partie de ce comité.  Nous avons un très bon groupe de personnes qui représentent pratiquement tous les secteurs de la vie francophone à l’Île.  Nous avons des gens d’entreprises privées, du milieu scolaire, du milieu communautaire, nous avons des nouveaux canadiens, des plus jeunes, des plus âgés, des gens de l’Île et des gens d’autres provinces.  C’est un beau mélange et nous apportons tous notre propre motivation à faire avancer la francophonie de l’Île-du-Prince-Édouard.  Ce comité est un mécanisme qui peut avoir un bel impact sur la communauté acadienne et francophone», a ajouté Jacinthe Lemire.  

Outre Jacinthe Lemire de Nine Mile Creek, le comité compte aussi Rolland Dionne de Souris et Selina Pellerin de Stratford, dont les mandats ont été renouvelés, et deux nouveaux membres, Stéphane Blanchard de Rustico et Fatiha Enniri de Charlottetown.  

Jacinthe Lemire, ainsi que la plupart des personnes qui ont été nommées à des comités et commissions provinciales, s’est d’abord inscrite sur le site de Contribuons Î.-P.-É.  

«C’est comme ça que je suis devenue membre du CCCAF et que j’ai aussi été nommée au comité consultatif sur les réfugiés.  J’aimerais encourager les Acadiens et les francophones d’ajouter leur nom à Contribuons Î.-P.-É.  C’est important pour que l’on puisse assurer une présence francophone à des comités où l’on discute de dossiers importants pour tous, incluant les francophones», a indiqué Jacinthe Lemire.

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images