Le 31 janvier 2017
Au cours des dernières semaines, le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard profite de toutes les occasions qui lui sont offertes pour utiliser sa nouvelle expression préférée.  Elle consiste en deux mots : «Mighty Island».  Cela pourrait se traduire par «Île forte», ou «Île puissante» ou «Île illimitée», mais l’idée reste la même : il s’agit de créer une marque de commerce pour englober tous les secteurs d’activités de l’Île et les quatre saisons, de manière à projeter une image d’innovation, de débrouillardise, et de qualité de vie, propre à attirer l’attention du monde entier.  

Dans un document qu’il a dévoilé le 15 décembre dernier, et qui se veut un plan d’action pour implanter cette nouvelle vision, le premier ministre Wade MacLauchlan a expliqué que les campagnes de promotion touristique attirent 1,4 million de visiteurs chaque année.  

Ces campagnes de promotion sont efficaces, mais elles s’adressent seulement aux visiteurs potentiels.  «Je crois qu’il y a dans cette réalité une opportunité à saisir.  Plutôt que de nous adresser seulement aux visiteurs potentiels, nous pouvons élargir notre message pour qu’il rejoigne tous ceux qui pourraient avoir envie de visiter, de vivre à l’Île et d’y faire des affaires.  Avec notre nouvelle marque globale, nous visons à attirer l’attention du monde entier sur notre province, comme un endroit où on peut vivre, travailler et jouer à longueur d’année», dit le document, en anglais cependant.  

Le premier ministre rappelle aussi qu’il ne faut pas négliger de valoriser les Prince-Édouardiens, car c’est eux qui repoussent sans cesse les limites et qui donnent à l’Île tout son potentiel.  Notre réputation dépasse largement notre petit territoire.  

Le premier ministre reconnaît qu’il y a des défis à relever.  C’est pourquoi son document suggère de nombreuses actions à suivre pour orienter le développement en ce sens.  

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images